Une imprimante 3D qui imprime avec de l’encre organique

Le projet Printgreen est une imprimante 3D qui a été commandée par des jardiniers. L’équipe créative d’une université a mis au point une substance spéciale, capable de conserver sa forme et de servir de terreau à l’herbe. Il est ainsi possible de combiner la technologie, le design, l’art et la nature. L’encre d’une telle imprimante est un mélange de terre et de graines spéciales auquel on ajoute une certaine quantité d’eau, ce qui permet au mélange d’être suffisamment visqueux pour conserver sa forme.

Un tel dessin devra encore être pulvérisé plus tard pour donner aux graines la force de germer. Au stade de l’impression, le mélange permet de dessiner n’importe quel motif sur la surface, qu’il s’agisse de lettres ou du contour d’un objet. Par la suite, aucun additif supplémentaire n’est nécessaire. En effet, en dehors d’une eau régulière, le mélange de terre contient déjà suffisamment d’éléments organiques pour permettre à la verdure de pousser.

L’imprimante 3D imprime des motifs. L’encre est un mélange de terre et de graines, imprimante 3D choses sur l’herbe et de la terre. À l’avenir, l’herbe ne nécessitera qu’un peu d’eau pour pousser. Encre organique, dessins verts.

Une technologie similaire a été utilisée par la designer alimentaire Chloë Rutzerveld pour son projet, dans lequel elle imprime sur une imprimante 3D la nourriture. Non seulement cette nourriture est imprimée, mais elle germe également dans les mains du consommateur. Imprimez-le vous-même, cultivez-le vous-même, mangez-le vous-même.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
Pause AR