Une femme retraitée ne s’est pas coupé les cheveux depuis sa jeunesse

Mme Nguyen a déclaré qu’elle n’était allée qu’une seule fois chez le coiffeur au cours de sa longue vie. Elle s’est coupé les cheveux à 19 ans, mais après les avoir coupés, elle a eu de graves maux de tête. Et même le traitement n’a pas aidé l’état de Nguyen. Mme Nguyen a attribué la détérioration de son état de santé à sa visite dans un salon de coiffure.

Elle a décidé d’arrêter complètement de couper les cheveux: les ciseaux n’ont pas touché les cheveux de Thi Dinh depuis 64 ans. Étonnamment, lorsque ses cheveux ont commencé à repousser, la douleur s’est atténuée. Ni Nguyen elle-même, ni ses parents, ni les docteurs n’ont pu trouver de réelle explication à ce phénomène.

Mais Thi Dinh est allée plus loin et a cessé de se laver les cheveux. Elle prétend que les maux de tête reviennent après le lavage. Nguyen a donc d’abord cessé d’utiliser du shampoing, puis a évité tout contact de ses cheveux avec l’eau. Au fil du temps, le soin de ses cheveux longs et non lavés est devenu de plus en plus problématique. Finalement, les mèches désordonnées se sont enroulées en une dreadlock épaisse qui ressemblait beaucoup à un énorme serpent.

La longueur du cordon est d’environ six mètres. Mme Nguyen estime que cela l’a aidée à conserver son esprit sain, sa force d’âme et sa santé physique et mentale. Aujourd’hui, les visiteurs du temple viennent voir la vieille femme à la longue tresse de serpent. Et Thi Dinh n’y voit pas d’inconvénient.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
Pause AR