Une femme a passé 33 ans à rechercher son père

Une femme a passé 33 ans à rechercher son père, qui ne savait même pas qu’elle existait. Habituellement, lorsque de nouveaux parents sont adoptés, on leur donne un certificat de naissance à mettre sur le leur. Mais dans le cas de Catherine, c’était en quelque sorte différent. Sa mère biologique y était inscrite, et à la ligne où le père est censé être, il est écrit inconnu.

Catherine a été choquée par ce résultat. Mais au bout d’un certain temps, elle a été contactée par sa propre tante qui, dans le plus grand secret, lui a raconté l’histoire de ses origines. Il s’est avéré que la propre famille de Catherine n’avait pas le droit de la mentionner. Catherine interroge sa tante plus en détail sur son propre père. Mais elle se souvenait à peine de lui, elle ne pouvait donner que son nom et son prénom approximatifs.

ll semblait avoir travaillé dans un batimenet, puis il est parti, et personne ne savait où. Puis, pendant 30 ans, la femme a cherché son père. Elle était tellement obsédée par cette idée qu’elle a infecté ses petits aussi.

Ils étaient eux aussi désireux d’aider leur mère, en consultant les annuaires téléphoniques, en trouvant des données d’archives et, lorsqu’Internet est apparu, en cherchant dans les moteurs de recherche toutes sortes d’orthographes du nom et du prénom. Je suis parfaitement heureux de ne pas avoir laisseé toutes ces années.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
Pause AR