Un okapi rare est né

Le 15 septembre, un petit ocapi, une espèce rare de parropode, est né au zoo. Sophie, la mère, en était à son sixième petit, elle était donc très calme pendant la naissance et les spécialiste ont pu observer tout le processus. L’okapi n’a été connu des biologistes qu’en 1909, lorsque le premier animal vivant a été capturé.

Auparavant, il n’était connu que par les récits des autochtones et on pensait qu’il s’agissait d’un canular. À première vue, l’okapi ressemble beaucoup à un cheval. Mais les jambes et le cou sont quelque peu allongés, comme ceux des girafes. Les pattes arrière et la croupe présentent des rayures noires et blanches bizarres, comme un zèbre, ce qui rend l’animal extraordinairement frappant.

Le Congo est le seul endroit sur Terre où vivent les okapis et il est presque impossible de les capturer pour les zoos en raison de leur grande sensibilité au changement de décor. Seules 20 écloseries dans le monde peuvent se targuer de posséder un animal Et la voix de l’okapi n’est pas forte. Il n’est pas encore possible de comprendre complètement la vie et les habitudes de l’okapi.

En raison de l’instabilité du pouvoir politique au Congo, marqué par des guerres civiles répétées, ainsi que de la nature craintive et secrète des animaux, on sait peu de choses sur leur vie à l’état sauvage. La déforestation affecte incontestablement la population. Une estimation approximative situe l’okapi. Dans partout, il y en a environ 45.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
Pause AR