Un moine a béni un pangolin

Le nom senzangko est dérivé du mot malais penguling, qui signifie arrondi. En fait, il s’accroupit comme un hérisson lorsqu’il sent un danger. Le sesamoan est légèrement similaire au fourmilier, mais diffère en ce qu’il est fortement blindé de plaques cornées dures. En cas de danger, la civette se recroqueville et est protégée de tous côtés par une armure. Il existe huit espèces de civettes.

Les écailles de l’animal sont de grandes plaques en forme de diamant, qui se chevauchent comme des tuiles. Seuls les coussinets, le ventre et le museau de l’animal ne sont pas protégés et sont recouverts de poils courts et rigides. Les écailles elles-mêmes sont assez flexibles et ont des bords arrière tranchants.

Les écailles s’usent facilement et sont régulièrement remplacées par de nouvelles, mais le nombre d’écailles reste le même. Les pangolins sont des mammifères qui vivent dans des terriers profonds. Ils préfèrent les zones ouvertes et les forêts tropicales. Ce sont des oiseaux nocturnes. Ils sont sympathiques avec les promenades et les arbres.

Les pangolins sont des créatures lentes, les plus rapides, lézards des prairies se déplaçant à une vitesse pouvant atteindre 5 km/h. Ils peuvent utiliser leur queue pour se soutenir. Ils peuvent se servir de leur queue comme d’un accessoire et se dresser sur leurs pattes arrière. Les pangolins ont une vue et une ouïe médiocres, mais ils compensent par leur excellent odorat.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
Pause AR