Rencontre avec Lobo

Rencontrez Lobo, un membre éminent de la race Lyca. Le photographe Martin est déjà habitué aux réactions mitigées des invités face à son chat. Et il n’est pas offensé par les Quel loup-garou ou les ahh Eloignez-le de moi. Lobo a l’air exotique en effet, et c’est parce que c’est un faux.

La race de chat lycoy est apparue il y a quelques années seulement, et on ne sait toujours pas de qui elle provient. Tous les représentants ont en commun la présence d’un gène récessif responsable de la croissance du pelage, qui se trouve donc dans un état lamentable.

Les Lycae se sont figés dans leur phase intermédiaire, perdant partiellement leur forme humaine et commençant à faire pousser de la fourrure, mais ne devenant jamais des loups-garous à fourrure à part entière.

Il ne s’agit pas d’une maladie, ni d’un malaise, mais d’un marqueur visuel, comme s’il s’agissait d’un autre type de coloration. Certaines personnes aiment ça, d’autres en frémissent.

Plus précisément, Lobo est un glorieux petit bonhomme, amateur de jeux et d’aventures, qui a depuis longtemps trouvé un terrain d’entente avec ses propriétaires. Il aime poser et semble aimer effrayer les gens. Ce qui n’est pas étonnant: quel visage méchant.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
Pause AR