Quand on regarde ces photos, on ne croix que ce sont réeles

En regardant des peintures hyperréalistes, il est difficile de croire qu’il ne s’agit pas de photographies. Les tableaux sont peints selon différentes techniques: les artistes utilisent des peintures à l’huile, des acryliques, des pastels et des aquarelles, tandis que les œuvres graphiques qui ressemblent à des photographies en noir et blanc sont peintes au crayon, au fusain ou au stylo.

En plus de la précision photographique, certaines œuvres ont un effet tridimensionnel, donnant l’impression que les objets représentés dans le tableau peuvent être pris directement dans la toile. Le réalisme est inhérent à l’art occidental. Mais dans les années 60 du 20e siècle, la popularité des peintures réalistes a atteint son apogée et des genres de peinture tels que le photoréalisme et l’hyperréalisme sont apparus.

Ces tendances restent populaires aujourd’hui encore. Le photoréalisme et l’hyperréalisme sont souvent confondus, bien qu’ils présentent un certain nombre de différences. Le photoréalisme vise à recréer une image par divers moyens, en évitant l’émotion. L’hyperréalisme, quant à lui, ajoute le sujet et le sentiment et trouve son origine dans la philosophie de Jean.

Les étendues océaniques et les icebergs sont les protagonistes des étonnantes œuvres au pastel de Zaria Foreman. Lors de son expédition, elle a pris plus de 10000 photos qui ont servi de base à ses futurs travaux. En étalant le pastel sur la toile avec ses doigts, Zaria crée une sensation de froid qui transparaît dans ses icebergs et ses eaux glacées.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
Pause AR