Les insectes grossissent et cessent de se reproduire à cause des lampadaires

Les scientifiques ont supposé que la lumière artificielle avait un impact négatif sur la population d’insectes, mais jusqu’à présent, on ne savait pas exactement ce qui se passait. Des scientifiques du centre d’écologie et d’hydrologie ont découvert que les lampes réduisaient les populations d’insectes.

Dans un nouvel article, les auteurs ont comparé 26 parcelles en bordure de route où poussaient des haies ou de l’herbe, éclairées par un lampadaire, et un nombre similaire de parcelles sans éclairage. Au cours de leur étude des insectes de ces parcelles, les auteurs se sont concentrés sur les chenilles, qui restent généralement à proximité de leur lieu d’éclosion jusqu’à ce qu’elles apprennent à voler.

Les chenilles de papillons de nuit ont été choisies comme sujet de l’étude. Ils ont constaté que la population d’insectes était réduite de 47 % dans les haies et de 37 % dans les pelouses de bord de route éclairées par des lampadaires. La raison en est que les femelles sont moins susceptibles de laisser leur progéniture dans de tels endroits.

L’éclairage modifie également le comportement alimentaire des chenilles : elles commencent à manger davantage. Selon les scientifiques, en raison d’un éclairage peu familier, les insectes ne savent pas qu’il fait nuit dehors et se mettent à manger davantage pour accélérer leur développement.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
Pause AR