Le mode de vie des requins avec une scie circulaire dans la bouche a fait l’objet d’une enquête

L’un des plus vieux mystères de la paléontologie semble avoir été résolu: les scientifiques ont pu découvrir le mode de vie et l’apparence du genre Helicoprion, un poisson qui a vécu dans l’océan préhistorique entre 310 et 225 millions d’années et a survécu à l’extinction de masse du Permien. C’était un animal magnifique, inimaginable par son apparence et en même temps un prédateur très performant, explique le Dr Leif Tapanila.

Les fossiles d’hélicoptères ont été découverts pour la première fois à la fin du siècle dernier. Depuis lors, l’anatomie inhabituelle de la créature a fait l’objet de débats, de spéculations et de suppositions. Le poisson-hélicoptère ressemblait à un très grand requin moderne, atteignant jusqu’à 7-8 mètres de long, mais la bouche asymétrique du poisson était quelque chose de spécial, explique le professeur Tapanila.

Alors que la mâchoire inférieure présentait une arcade avec 15 à 18 grandes dents, la mâchoire supérieure ne présentait aucune dent saillante. Les chercheurs pensent que le mécanisme buccal du monstre préhistorique, qui ressemble davantage à une scie circulaire, était mieux adapté à la consommation d’aliments mous, tels que les calmars et ne convenait absolument pas pour briser des coquilles dures.

Lorsque l’animal saisissait sa proie, la bouche tournait en spirale, agissant comme une scie circulaire, et coupait la chair de la proie, explique le professeur Tapanila. Cependant, tout ceci n’est qu’une hypothèse émise par les scientifiques. La meilleure preuve de ces conclusions serait la découverte de fossiles d’un hélicoptère conservés sur ses paupières alors qu’il dévorait sa proie. Cependant, de telles découvertes sont extrêmement rares.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
Pause AR