Le grand héron

Les hérons bleus vivent dans des climats tempérés, subtropicaux et tropicaux. Ils s’installent toujours près de divers plans d’eau, préférant les lacs, les deltas de rivières au cours lent, les mangroves, les lagunes, les baies, les zones marécageuses et en partie les bords de mer. Les sites de nidification sont situés directement au bord de l’eau sur les grands arbres et les arbustes qui poussent à proximité.

Le bec est long, conique à l’extrémité, de couleur jaune clair. La queue est courte. Pattes longues, vertes. Le cou est également long. Le plumage est gris sur la partie supérieure du corps et il y a des rayures blanches, noires et brun-rouille sur le cou. Les mâles ont une touffe dense de plumes noires à l’arrière de la tête. La proie est saisie par un mouvement de bec semblable à un éclair.

Parfois, l’oiseau plonge la tête dans l’eau et cherche des proies sur le fond. Il peut plonger pour chercher des proies en eau profonde, mais ce comportement n’est pas typique de cette espèce. Le héron bleu voit bien dans l’obscurité, il chasse donc non seulement le jour, mais aussi la nuit si nécessaire. Elle part le plus souvent à la chasse tôt le matin et tard le soir.

Son aliment préféré est le poisson jusqu’à 20cm de long. Ils mangent également des amphibiens, des lézards, des têtards, des serpents, des crustacés, des insectes, des petits mammifères et des oiseaux. Manger des charognes l’aidera à survivre à la crise alimentaire.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
Pause AR