Le carlin a été vendu à cause de dettes

Un couple de personnes âgées n’a pas payé ses impôts à temps. Les autorités locales n’ont pas eu de meilleure idée que de confisquer leur bien le plus précieux: un chien carlin. Ils n’ont trouvé aucun autre objet de valeur dans la maison des débiteurs. Au départ, les fonctionnaires prévoyaient de confisquer un fauteuil roulant au domicile des retraités.

Mais il s’est avéré qu’il appartenait à une compagnie d’assurance. Ils ont décidé de vendre le chien par le biais d’une vente aux enchères en ligne. Les fonctionnaires ont fixé le prix de l’animal à la moitié de sa valeur réelle, soit sept cent cinquante euros.

Le prix a à la fois intéressé et alarmé une jeune fille appelée Michaela. Elle a demandé si le chien allait bien. Elle a demandé s’il était malade, s’il avait des défauts. On lui a dit que l’animal était en bonne santé. Alors Michaela a acheté l’animal. Elle a rapidement acquis la conviction que le chien était loin de ce qu’on lui avait dit.

Le carlin avait du mal à voir. Les docteurs ont également découvert qu’elle avait des vers. Le carlin a dû être opéré quatre fois. Mikaela a payé de sa poche tous les services des vétérinaires. Après cela, elle a décidé d’intenter une action en justice contre les vétérinaires qui l’avaient trompée et avaient vendu son animal malade.

Les anciens propriétaires du carlin ont déjà accepté la perte de leur chien. Et Jordan s’est accroché à elle et ne va pas la rendre.

Aime ce poste? S'il vous plait partagez avec vos amis:
Pause AR